french.xinhuanet.com
 

La présidente de la Confédération helvétique se félicite de l'initiative chinoise "La Ceinture et la Route" (INTERVIEW)

     French.xinhuanet.com | Publié le 2019-12-07 à 02:07
虽然许薇父亲这家人一看就知道是从乡下来的,别说穿着,就看那放在旁边的扁担和那大包小包的塑料行李袋就能知道。

GENEVE, 4 mai (Xinhua) -- L'initiative chinoise "La Ceinture et la Route" contribuera au renforcement du bien-être et à la réduction de la pauvreté dans les régions concernées. Elle améliorera la "connectivité'" entre les deux continents (Europe et Asie) et contribuera au développement du commerce et à celui des échanges entre personnes" , a déclaré la présidente de la Confédération helvétique, Doris Leuthard, dans une interview récemment accordée à l'agence de presse Xinhua.

Mme Leuthard a accepté l'invitation de la partie chinoise pour participer au Forum de haut niveau sur l'intiative "La Ceinture et la Route" pour la coopération internationale qui se tiendra à la mi-mai à Beijing.

"Mon voyage en Chine s'inscrit d'une part dans la continuité du soutien suisse au projet de Nouvelle route de la soie. D'autre part, il s'inscrit dans le contexte de la dynamique très positive du développement des relations bilatérales sino-suisses" , a-t-elle indiqué.

La Suisse a été parmi les premiers pays non-asiatiques à devenir membre de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) dont une des fonctions est de contribuer au financement de projets d'infrastructure le long de la Nouvelle route de la soie, a rappelé la présidente de la Confédération helvétique, ajoutant que l'amélioration des infrastructures de transport et de communication entre l'Asie et l'Europe était aussi dans l'intérêt de la Suisse.

Selon Mme Leuthard, l'initiative "la Ceinture et la Route" offre un potentiel de renforcement des relations sino-suisses. De par le savoir-faire et l'innovation de ses entreprises, le secteur privé suisse peut jouer un r?le important dans la mise en oeuvre concrète des projets d'infrastructure le long de la Nouvelle route de la soie. A titre d'exemple, la Suisse dispose d'une expertise internationalement reconnue dans le domaine des énergies vertes ou encore dans celui des tunnels. "Il y a quelques mois seulement, nous avons inauguré le plus long et le plus moderne tunnel ferroviaire du monde sous les montagnes suisses" , a-t-elle cité en exemple.

Toutefois, a-t-elle souligné, pour qu'elle soit couronnée de succès, l'initiative devra intégrer une gestion scrupuleuse des risques. Par exemple, un alignement des normes et des standards internationalement reconnus sera nécessaire. Dans le cadre de la BAII, la Suisse s'engage déjà activement en faveur d'un strict respect des standards internationaux en matière sociale et environnementale. Il sera aussi important de garantir la transparence dans les mécanismes de financement des projets et le respect de la légalité dans les procédures d'appel d'offres et d'attribution. Enfin, une planification concertée à l'échelle internationale des projets d'infrastructure sera cruciale.

Parlant des relations entre la Chine et la Suisse, Mme Leuthard a indiqué que ces relations étaient caractérisées par "l'amitié et le respect mutuel". La visite d'Etat en Suisse en janvier dernier du président chinois, Xi Jinping, a confirmé la qualité des relations entre la Suisse et la Chine et démontré que malgré des différences importantes entre les deux pays "en termes de taille, de modèle économique ou de système politique, une bonne entente et des coopérations couronnées de succès sont possibles et nécessaires".

La Suisse s'est toujours montrée pionnière et innovante dans sa politique à l'endroit de la Chine. Elle a été parmi les premiers pays européens à reconnaitre la République populaire de Chine en 1950. Elle a aussi été parmi les premières à reconnaitre à la Chine le statut d'économie de marché et la première en Europe continentale à conclure avec elle un accord de libre-échange. Pour la Suisse, la Chine est aujourd'hui son premier partenaire commercial en Asie, le troisième au monde après l'Union européenne et les Etats-Unis. "Le caractère pionnier est donc une caractéristique importante des relations bilatérales entre nos deux pays que la Suisse entend consolider et poursuivre" , a noté la présidente de la Confédération helvétique.

La Suisse et la Chine travaillent ensemble sur toute une série de sujets d'intérêt commun comme par exemple la culture, la recherche et la formation, l'environnement et l'énergie, les finances, la propriété intellectuelle ou les droits de l'homme. Plus de vingt mécanismes bilatéraux de dialogue et de coopération existent et fonctionnent entre les deux pays. "J'y vois le signe de la maturité de nos relations et de la confiance que les deux gouvernements ont su cultiver. Ceci se reflète d'ailleurs par le nombre important de visites de haut niveau tant en Suisse qu'en Chine" , a-t-elle ajouté.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
?
La présidente suisse participera au Forum de "la Ceinture et la Route" à Beijing
La Chine enverra deux pandas géants au Danemark
L'ambassadeur des Etats-Unis en Chine choisi par Trump promet d'avoir une ''influence 
positive''
L'ambassadeur des Etats-Unis en Chine choisi par Trump promet d'avoir une ''influence positive''
La Chine et la Grande-Bretagne appellent à une solution pacifique à la question nucléaire 
sur la péninsule coréenne
La Chine et la Grande-Bretagne appellent à une solution pacifique à la question nucléaire sur la péninsule coréenne
Wang Yi met l'accent sur deux orientations pour le dossier nucléaire dans la péninsule 
coréenne
Wang Yi met l'accent sur deux orientations pour le dossier nucléaire dans la péninsule coréenne
La Chine et la Grèce approfondiront leurs relations à travers l'initiative "La Ceinture 
et la Route"
La Chine et la Grèce approfondiront leurs relations à travers l'initiative "La Ceinture et la Route"
La Chine ne peut pas ouvrir son marché du jour au lendemain (ministre allemand des 
AE)
La Chine ne peut pas ouvrir son marché du jour au lendemain (ministre allemand des AE)
La Chine lance son deuxième porte-avions
La Chine et l'Egypte envisagent de renforcer leur coopération dans le cadre de "la 
Ceinture et la Route"
La Chine et l'Egypte envisagent de renforcer leur coopération dans le cadre de "la Ceinture et la Route"
Retour en haut de la page

La présidente de la Confédération helvétique se félicite de l'initiative chinoise "La Ceinture et la Route" (INTERVIEW)

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-12-07 à 02:07

GENEVE, 4 mai (Xinhua) -- L'initiative chinoise "La Ceinture et la Route" contribuera au renforcement du bien-être et à la réduction de la pauvreté dans les régions concernées. Elle améliorera la "connectivité'" entre les deux continents (Europe et Asie) et contribuera au développement du commerce et à celui des échanges entre personnes" , a déclaré la présidente de la Confédération helvétique, Doris Leuthard, dans une interview récemment accordée à l'agence de presse Xinhua.

Mme Leuthard a accepté l'invitation de la partie chinoise pour participer au Forum de haut niveau sur l'intiative "La Ceinture et la Route" pour la coopération internationale qui se tiendra à la mi-mai à Beijing.

"Mon voyage en Chine s'inscrit d'une part dans la continuité du soutien suisse au projet de Nouvelle route de la soie. D'autre part, il s'inscrit dans le contexte de la dynamique très positive du développement des relations bilatérales sino-suisses" , a-t-elle indiqué.

La Suisse a été parmi les premiers pays non-asiatiques à devenir membre de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) dont une des fonctions est de contribuer au financement de projets d'infrastructure le long de la Nouvelle route de la soie, a rappelé la présidente de la Confédération helvétique, ajoutant que l'amélioration des infrastructures de transport et de communication entre l'Asie et l'Europe était aussi dans l'intérêt de la Suisse.

Selon Mme Leuthard, l'initiative "la Ceinture et la Route" offre un potentiel de renforcement des relations sino-suisses. De par le savoir-faire et l'innovation de ses entreprises, le secteur privé suisse peut jouer un r?le important dans la mise en oeuvre concrète des projets d'infrastructure le long de la Nouvelle route de la soie. A titre d'exemple, la Suisse dispose d'une expertise internationalement reconnue dans le domaine des énergies vertes ou encore dans celui des tunnels. "Il y a quelques mois seulement, nous avons inauguré le plus long et le plus moderne tunnel ferroviaire du monde sous les montagnes suisses" , a-t-elle cité en exemple.

Toutefois, a-t-elle souligné, pour qu'elle soit couronnée de succès, l'initiative devra intégrer une gestion scrupuleuse des risques. Par exemple, un alignement des normes et des standards internationalement reconnus sera nécessaire. Dans le cadre de la BAII, la Suisse s'engage déjà activement en faveur d'un strict respect des standards internationaux en matière sociale et environnementale. Il sera aussi important de garantir la transparence dans les mécanismes de financement des projets et le respect de la légalité dans les procédures d'appel d'offres et d'attribution. Enfin, une planification concertée à l'échelle internationale des projets d'infrastructure sera cruciale.

Parlant des relations entre la Chine et la Suisse, Mme Leuthard a indiqué que ces relations étaient caractérisées par "l'amitié et le respect mutuel". La visite d'Etat en Suisse en janvier dernier du président chinois, Xi Jinping, a confirmé la qualité des relations entre la Suisse et la Chine et démontré que malgré des différences importantes entre les deux pays "en termes de taille, de modèle économique ou de système politique, une bonne entente et des coopérations couronnées de succès sont possibles et nécessaires".

La Suisse s'est toujours montrée pionnière et innovante dans sa politique à l'endroit de la Chine. Elle a été parmi les premiers pays européens à reconnaitre la République populaire de Chine en 1950. Elle a aussi été parmi les premières à reconnaitre à la Chine le statut d'économie de marché et la première en Europe continentale à conclure avec elle un accord de libre-échange. Pour la Suisse, la Chine est aujourd'hui son premier partenaire commercial en Asie, le troisième au monde après l'Union européenne et les Etats-Unis. "Le caractère pionnier est donc une caractéristique importante des relations bilatérales entre nos deux pays que la Suisse entend consolider et poursuivre" , a noté la présidente de la Confédération helvétique.

La Suisse et la Chine travaillent ensemble sur toute une série de sujets d'intérêt commun comme par exemple la culture, la recherche et la formation, l'environnement et l'énergie, les finances, la propriété intellectuelle ou les droits de l'homme. Plus de vingt mécanismes bilatéraux de dialogue et de coopération existent et fonctionnent entre les deux pays. "J'y vois le signe de la maturité de nos relations et de la confiance que les deux gouvernements ont su cultiver. Ceci se reflète d'ailleurs par le nombre important de visites de haut niveau tant en Suisse qu'en Chine" , a-t-elle ajouté.

Les articles concernés

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011101841362576261

Sitemap

西安市人民代表大会常务委员会公告[15届]第32号 |男方出轨后在法律上是不是全部财产归女方... |阎良区林技中心召开天保工程林木管护技术培训会 |
阜康产业园年产10万吨工业铝型材及铝制储气罐项目 | 欢迎访问*》昆山华帝热水器各区售后服务维修咨询电话 | 1978年中国城市人均居住面积比1950年下降多少?
|市中医院开展“建设新宁德·党员做代表”义诊活动 |  省政协举行第三期 “政协大讲堂” |
2017年04月18日    21:05 | 高频“新11选5”好玩易中--重视和值及“2胆全拖... |
2017宁波中职和技工学校招生政策发布 有这些变化 |多家险企探索车险UBI 能否颠覆传统模式仍有争议 |山东省两宿舍16名女生 全考上名校研究生 |
稻城亚丁景区发生雪崩?回应:拍摄角度问题(图) | | 市中医院开展“建设新宁德·党员做代表”义诊活动
眉山首届樱花节开幕 全国最大樱花专类博览园亮相 中国共产党广州市委员会宣传部2017年部门预算 西安交警召开“红绿灯大讲堂” 听取市民意见 [突发]9岁失联男孩命陨偏僻山脚 惠安刑侦已介入调查 渭南市人大领导督办检查合阳生态环境保护工作
永嘉:巩固提升“铁三角” 树立典型 提供更多素材 巴西63人将因“问题肉”事件遭起诉 涉及多领域 国家统计局:一、二线城市新房价格同比涨幅继续回落 伯爵携手杨幂揭幕Possession系列全新作品暨形象短片
加气混凝土价格| 热镀锌方管价格| 华帝煤气灶价格| 肯德基价格| 恶魔总裁的御用情人| 刺绣价格| 眼部吸脂的价格多少| 海尔投币洗衣机价格| 针灸减肥价格| 和田黄玉价格| 都彭打火机价格| 镗床价格| 多玛地弹簧价格|
聚医网商务合作| 彩钢价格| 笔记本4g内存条价格| 诺和龙价格| 山东小麦价格| 居民用电价格| 保卫深渊裂口怎么做| 喋血孤岛演员表| 赵文卓踢话筒| 小型儿童滑梯价格| 抽湿机价格| 燃气壁挂炉价格| 演员王心刚|