french.xinhuanet.com
 

Premier vol réussi pour l'avion chinois C919

     French.xinhuanet.com | Publié le 2019-12-06 à 19:06
历史小说:随后的晚间报纸开始报道一系列的发生的事情。

(Xinhua/Ding Ting)

BEIJING, 5 mai (Xinhua) -- Le premier moyen-courrier chinois, le C919, s'est envolé pour la première fois vendredi à Shanghai, marquant une importante réussite pour les capacités d'innovation de la Chine, ainsi que pour ses hautes technologies dans l'industrie de l'aviation et de l'aérospatiale.

L'avion de ligne bimoteur a décollé de l'aéroport international de Pudong à environ 14h00 (7h00 GMT), avec cinq membres d'équipage à bord, mais sans passagers. Ce vol marque l'entrée de l'important concurrent chinois dans le marché mondial de l'aviation.

DES EFFORTS DANS L'AVIATION

En seulement dix jours, la Chine a présenté avec succès son premier porte-avions et moyen-courrier, prouvant ainsi sa détermination pour mettre en oeuvre le plan "Fait en Chine 2025", visant à transformer la Chine, la faisant passer de géant industriel à puissance industrielle mondiale.

Douglas Royce, expert dans une compagnie de recherche aérospatiale, a expliqué à Xinhua que "le gouvernement chinois veut devenir indépendant et auto-suffisant dans tous les aspects liés à l'aviation, c'est donc autant un projet national qu'un projet commercial".

En 2007, le plan pour la construction d'un moyen-courrier a été approuvé par le Conseil d'Etat, et en novembre 2015, le premier C919 était prêt.

Le "C" de C919, fait référence à la Chine et à l'avionneur COMAC (Commercial Aircraft Corporation of China), le premier 9 symbolise "toujours" dans la culture chinoise, et le 19 représente les 190 sièges disponibles dans l'avion.

Avec une capacité standard de 4,075 kilomètres, cet avion est comparable à l'Airbus 320 et à l'avion de nouvelle génération Boeing 737.

Selon M. Royce, "le gouvernement chinois est engagé dans une démarche à long terme visant à rattraper l'Europe, les Etats-Unis et la Russie en matière d'aviation commerciale. Ceci n'est qu'une étape dans ce sens".

Michel Merluzeau, directeur d'AirInsightResearch, un groupe de conseil et d'analyse de marché dans le secteur aérospatial et de la défense, basé à Seattle, a confié à Xinhua être impressionné par le r?le du gouvernement chinois et de la COMAC, dans l'accélération et la mise en oeuvre des programmes d'innovation.

ACCES AU MARCHE INTERNATIONAL

23 clients étrangers et chinois, notamment la compagnie nationale de transport aérien Air China, et la compagnie de location GE Capital Aviation Service, ont déjà commandé 570 avions, selon la COMAC.

Dans les années 2030, la COMAC sera devenue un important partenaire pour la cha?ne mondiale d'approvisionnement dans le secteur aérospatial, grace à la croissance de la cha?ne d'approvisionnement en Chine et chez ses partenaires, mais également à l'importance accrue du marché, prévoit M. Merluzeau.

S'agissant de concurrencer Airbus et Boeing, il faudra être patient, a expliqué M. Royce : "Au moins dans les premières années de service, la demande va se concentrer sur le marché chinois et quelques marchés satellites", les deux leaders mondiaux, et plus grands rivaux de l'avionneur chinois, s'étant livré une féroce concurrence depuis des décennies.

Selon M. Merluzeau, la certification occidentale de l'avion chinois sera le plus grand défi pour l'avionneur. En effet, l'obtention d'une certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne et de l'Agence fédérale de l'aviation des Etats-Unis, serait une grande victoire pour le programme d'aviation, cette validation étant plus reconnue que la certification chinoise.

"S'ils l'obtiennent, je pense que le marché accessible au C919 sera grandement élargi", a ajouté l'expert.

M. Royce est persuadé que la COMAC deviendra l'un des principaux acteurs du secteur sur le long terme : "Ce n'est pas quelque chose qui arrivera dans la prochaine décennie, mais c'est plut?t un long processus qui nécessitera le soutien continu du gouvernement chinois."

   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10    >>|

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
A la découverte de l'intérieure du C919 en photos
Deux pandas géants seront envoyés à Copenhague
Visiteurs à dos de chameau dans les montagnes de sable de Mingsha au Gansu
Vêtements traditionnels en Chine
Des sculptures miniatures à Taipei
Nouvelles photos de Wang Ou
Vues aériennes d'un bourg dans l'est de la Chine
Wang Luodan pose pour un magazine
Retour en haut de la page

Premier vol réussi pour l'avion chinois C919

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-12-06 à 19:06

(Xinhua/Ding Ting)

BEIJING, 5 mai (Xinhua) -- Le premier moyen-courrier chinois, le C919, s'est envolé pour la première fois vendredi à Shanghai, marquant une importante réussite pour les capacités d'innovation de la Chine, ainsi que pour ses hautes technologies dans l'industrie de l'aviation et de l'aérospatiale.

L'avion de ligne bimoteur a décollé de l'aéroport international de Pudong à environ 14h00 (7h00 GMT), avec cinq membres d'équipage à bord, mais sans passagers. Ce vol marque l'entrée de l'important concurrent chinois dans le marché mondial de l'aviation.

DES EFFORTS DANS L'AVIATION

En seulement dix jours, la Chine a présenté avec succès son premier porte-avions et moyen-courrier, prouvant ainsi sa détermination pour mettre en oeuvre le plan "Fait en Chine 2025", visant à transformer la Chine, la faisant passer de géant industriel à puissance industrielle mondiale.

Douglas Royce, expert dans une compagnie de recherche aérospatiale, a expliqué à Xinhua que "le gouvernement chinois veut devenir indépendant et auto-suffisant dans tous les aspects liés à l'aviation, c'est donc autant un projet national qu'un projet commercial".

En 2007, le plan pour la construction d'un moyen-courrier a été approuvé par le Conseil d'Etat, et en novembre 2015, le premier C919 était prêt.

Le "C" de C919, fait référence à la Chine et à l'avionneur COMAC (Commercial Aircraft Corporation of China), le premier 9 symbolise "toujours" dans la culture chinoise, et le 19 représente les 190 sièges disponibles dans l'avion.

Avec une capacité standard de 4,075 kilomètres, cet avion est comparable à l'Airbus 320 et à l'avion de nouvelle génération Boeing 737.

Selon M. Royce, "le gouvernement chinois est engagé dans une démarche à long terme visant à rattraper l'Europe, les Etats-Unis et la Russie en matière d'aviation commerciale. Ceci n'est qu'une étape dans ce sens".

Michel Merluzeau, directeur d'AirInsightResearch, un groupe de conseil et d'analyse de marché dans le secteur aérospatial et de la défense, basé à Seattle, a confié à Xinhua être impressionné par le r?le du gouvernement chinois et de la COMAC, dans l'accélération et la mise en oeuvre des programmes d'innovation.

ACCES AU MARCHE INTERNATIONAL

23 clients étrangers et chinois, notamment la compagnie nationale de transport aérien Air China, et la compagnie de location GE Capital Aviation Service, ont déjà commandé 570 avions, selon la COMAC.

Dans les années 2030, la COMAC sera devenue un important partenaire pour la cha?ne mondiale d'approvisionnement dans le secteur aérospatial, grace à la croissance de la cha?ne d'approvisionnement en Chine et chez ses partenaires, mais également à l'importance accrue du marché, prévoit M. Merluzeau.

S'agissant de concurrencer Airbus et Boeing, il faudra être patient, a expliqué M. Royce : "Au moins dans les premières années de service, la demande va se concentrer sur le marché chinois et quelques marchés satellites", les deux leaders mondiaux, et plus grands rivaux de l'avionneur chinois, s'étant livré une féroce concurrence depuis des décennies.

Selon M. Merluzeau, la certification occidentale de l'avion chinois sera le plus grand défi pour l'avionneur. En effet, l'obtention d'une certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne et de l'Agence fédérale de l'aviation des Etats-Unis, serait une grande victoire pour le programme d'aviation, cette validation étant plus reconnue que la certification chinoise.

"S'ils l'obtiennent, je pense que le marché accessible au C919 sera grandement élargi", a ajouté l'expert.

M. Royce est persuadé que la COMAC deviendra l'un des principaux acteurs du secteur sur le long terme : "Ce n'est pas quelque chose qui arrivera dans la prochaine décennie, mais c'est plut?t un long processus qui nécessitera le soutien continu du gouvernement chinois."

   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10    >>|

010020070770000000000000011100001362602191

Sitemap

中国驻美大使崔天凯:美国实施惩罚关税 中国将反击 |习近平在世界经济论坛2017年年会开幕式发表主旨演讲 |简氏:中国第6艘055舰开工 超美最新伯克III驱逐舰 |
80后56元中896万竟没感觉 892万得主全交妻子 | 91岁创始人逝世 揭秘法国纪梵希的中国之路 | 印度迫切想与北京调整关系 对达赖做出一件事
离婚了?何洁:最近压力很大 两个孩子由自己和妈妈照顾 |哈里王子述往事 称在戴安娜逝世后“几近崩溃” |2017华人富豪榜:王健林超李嘉诚一亿美元成亚洲首富 |
朴槿惠遭公诉或获刑10年以上 人生多舛再难回头 | 发改委放宽城市落户条件 鼓励城市群内居住证互认 | 耀才证券植耀辉:议息结果符预期 业绩期港股续拉锯
贵人资本梁渊:料港股近期走势或随A股 可留意医药 |国家监察委员会产生纪实 |美巡中国赛揭幕战本周成都打响 澳洲球手问鼎资格赛 |
最高法等多部门打惩治组合拳 近千万老赖遭曝光 | 离婚了?何洁:最近压力很大 两个孩子由自己和妈妈照顾 | 哈里王子述往事 称在戴安娜逝世后“几近崩溃”
马英九谈31项措施:蔡当局要有胸襟 别小鼻子小眼 土军瞄准叙库尔德目标 外媒:不大可能与美国对抗 名画被当不雅作遭拦截 Facebook:我们有时会犯错 泛珠掌门人陈信中访谈:泛珠精彩不会断 外媒头条:Facebook一夜间市值蒸发近370亿美元
海航科技回应缘何收购当当:填补C端流量入口 【网信事业新成就】践行网信新理念 推动地方新发展 东京奥运吉祥物选定龙珠主角孙悟空 六小龄童回应 英教师因有“中国血统”遭学生嘲讽 反被校长解雇
棉籽油价格| 演员于越| 摄像机价格| 血誓演员表| 大豆价格行情| 神犬小七第二季演员表| 克莱斯勒价格| 康佳电视机价格| 电脑配置价格| 流动加油车价格| 山西煤炭价格| 马剑琴马剑琪| 厦门婚纱照价格|
ems价格查询| 吹瓶机价格| 虐杀原形2太卡| 富贵在天主题曲| 海信电视价格| 南京汽油价格| 花火演员表| 全身激光美白价格| 鳄龟价格| 演员田丽| 盐价格| 铜价格行情| 天然气热水器价格|